Interview Christophe Diguet

Home / Interview Christophe Diguet

Avec une côte ITRA à 650, derrière Vivien LAPORTE et sa côte à 725,  Christophe DIGUET fait figure d’outsider samedi sur les chemins Saint-Jeannais.

32è de la diagonale des fous en 2019, 7è du Grand Raid des Pyrénées, cet ancien cycliste professionnel a parfaitement réussi sa reconversion et vient à Saint-Jean animé d’une forte envie de courir en compétition.

La commune n’est pas inconnue pour celui qui a quelques souvenirs d’adolescence à Saint-Jean. Sauf imprévu, il a promis de s’y rendre après le 50kms qu’il espère boucler avant la fermeture !!

Entretien

May Etik Trail  : Une première participation au May Etik Trail, pourquoi venir à Saint-Jean ? 

Christophe Diguet : ça fait un moment que je voulais le faire. Le côté éco-responsable me plaît beaucoup. Et puis ça me fait une bonne sortie longue.

MET : Après une si longue période sans course comment te sens-tu aujourd’hui ?

CD : Je suis super content de mettre un dossard. J’ai couru un triathlon au mois de Septembre 2020. Remettre un pied dans l’étrier est juste top. 

MET : Comment as-tu comblé ces mois sans dossards ?

CD : pour le 1er confinement avec cette limite de 1km, j’ai fait du renforcement comme jamais. Squat, fente, parcours training dans le champ a côté rythmaient mes entraînements. J’ai toujours maintenu la forme. Aujourd’hui je fais du vélo quand il fait beau.

MET : Engagement éco responsable, démarche zéro déchet, ravitaillement avec des produits locaux… ce sont des valeurs qui te parlent d’après ce que tu disais plus haut ?

CD : Oui, beaucoup. Je dirai même que ça me tient à cœur. Les grosses courses à pognon et qui ne véhiculent pas ces valeurs, ça ne m’attire pas du tout.

MET : Un objectif pour Samedi ?

CD : Je vais partir plutôt tranquille. Je ne veux pas souffrir. Je ne veux pas faire les 3/4 de la course à fond pour être à plat sur la fin de course. Je veux me faire plaisir tout le long. Comme à son habitude Vivien risque de partir très fort et d’être devant dès les premiers 100m. Je ne ferai pas l’erreur de le suivre si je ne veux pas me griller.

MET : Un p’tit mot pour le comité d’organisation qui a maintenu la course et pour la centaine de bénévoles présents Samedi ?

CD : Franchement grand bravo car ça ne devait pas être facile. Super boulot.

MET : La suite de la saison pour toi ?

CD : La montagnarde 70kms et 5000 D+ début Juillet. En octobre je vais courir l’Infinity Trail sur l’ile d’Aix où le principe est simple : 1 boucle de 7kms. un départ toutes les heures. Le but : faire le plus de boucles possible dans les temps. Le vainqueur est la dernière personne à réussir à faire une boucle complète.

Je vais aussi participer aux 24h du mans vélo avec une association qui s’appelle « les déglingués du bitume ». Nous sommes une bande de copains pratiquant le cyclisme et qui, à travers différentes manifestations sportives récoltons des fonds pour venir en aide à des enfants touchés par le handicap. Ces fonds servant à l’achat de matériel.  

MET : Merci Christophe